mardi 21 mai 2024

ABB investit près de 264 M€ dans son centre de robotique

ABB vient a annoncé un investissement de près de 264 millions d’euros visant à développer son empreinte de fabrication en Europe et à bâtir un nouveau campus européen de robotique de pointe à Västerås, en Suède.

Ce campus constituera la plaque tournante de l’offre d’ABB Robotics en Europe : les clients auront accès à des robots industriels et collaboratifs basés sur l’IA, ainsi qu’à des solutions numériques facilitant la mise en œuvre de systèmes d’automatisation flexibles, dans le cadre de la stratégie de production « local pour local » de la société. Destiné à se substituer aux installations robotiques existantes sur le site, le nouveau campus devrait ouvrir ses portes fin 2026.

« Cet investissement dans notre nouveau campus est motivé par la demande des clients et les prévisions de croissance du marché, explique Björn Rosengren, PDG d’ABB. Notre nouvelle usine suédoise, qui fait suite à d’importants investissements réalisés en Chine et aux États-Unis, renforcera nos capacités à servir nos clients en Europe en proposant des produits fabriqués localement sur un marché en croissance. Aujourd’hui déjà, près de 95 % des robots vendus par ABB dans la région sont fabriqués ici. Il s’agit d’un engagement très fort vis-à-vis de notre stratégie « local pour local », mais aussi de tous nos clients du secteur robotique en Europe. »

L’investissement d’ABB dans le campus robotique de Västerås confirme son leadership en matière de robotique et d’automatisation dans le monde. En effet, ABB augmentera sa capacité de production de 50 % et développera sa faculté à fournir le marché européen, qui devrait connaître une croissance de 7 % (CAGR) d’ici 20271

Une fois le campus achevé, ABB aura investi 424 millions d’euros dans ses trois installations robotiques depuis 2018, dont la méga-usine de Shanghai qui fournit les clients en Asie et le site d’Auburn Hills dédié aux États-Unis.

« C’est le bon moment pour investir dans la robotique et l’automatisation. Ce nouveau campus est une pièce importante de notre stratégie de croissance mondiale. Il est même indispensable si nous voulons suivre le rythme de nos clients européens, qui multiplient leurs investissements dans la robotique et l’IA en raison de la relocalisation de l’industrie, de la transition vers des chaînes d’approvisionnement plus durables et des pénuries de main-d’œuvre à long terme, explique Sami Atiya, président de l’activité Robotics & Discrete Automation. Notre campus robotique nous aidera à desservir nos clients plus efficacement et à accompagner des secteurs anciens et récents comme l’automobile, l’électronique, la logistique, la santé, l’e-commerce et la pharmacie, afin de concrétiser tout le potentiel de l’automatisation. »

Le Groupe ABB compte en effet de nombreux centres d’excellence mondiaux répartis en Europe, et notamment en France sur les enjeux liés aux mobilités, aux énergies durables et à la robotique. Grâce à ce nouveau campus, ABB sera en mesure de collaborer plus étroitement avec ses clients et partenaires afin de développer des solutions d’automatisation et de robotique dans un environnement sûr et fonctionnel. Les clients, de leur côté, pourront tester leurs solutions et expérimenter les dernières innovations en matière d’automatisation sur le site.
« Dans notre nouveau centre de R&D, nous nous concentrons sur le développement de nouvelles technologies numériques et basées sur l’IA. Notre but sera de rendre les robots de plus en plus accessibles tout en abaissant les barrières à l’entrée pour les applications dans tous les secteurs », a déclaré Marc Segura, Président d’ABB Robotics.

Le campus de 65 000 m2 proposera un espace de travail ultramoderne pour les 1 300 collaborateurs d’ABB Robotics et inclura une nouvelle usine, des bureaux, un centre de recherche et développement, un centre pour la réalisation d’expériences et un centre de formation destiné aux clients et aux visiteurs. La nouvelle usine sera également dotée de robots mobiles autonomes (AMR), essentiels pour transporter les matériaux et les produits entre l’entrepôt et les postes d’assemblage. Sa construction, qui devrait débuter en 2024, permettra de remplacer les neuf bâtiments distincts qui ont connu une croissance organique depuis 1974 et constituent actuellement le cœur des opérations robotiques en Suède. Il sera ainsi possible de renforcer les synergies transversales.

www.abb.com

Contenu sponsorisé

Un homme utilisant une machine de soudage avec facilité et satisfaction.

La facilité d’utilisation, un facteur essentiel de la satisfaction des soudeurs !

Les générateurs de soudage sont des outils essentiels pour de nombreuses applications industrielles et pour la performance globale de l’industrie.

Articles liés

Inscription à notre newsletter

.

Derniers articles