mercredi 24 juillet 2024

Guide d’ingénierie sur le futur de la robotique industrielle

La révolution robotique : à l’aube d’une nouvelle ère  Le dernier guide d’ingénierie Protolabs donne matière à penser sur l’avenir de la robotique industrielle.

Protolabs a récemment publié un rapport exhaustif sur les avancées et les tendances actuelles de la robotique. L’entreprise, habituée de l’exercice, publie en effet régulièrement des rapports liés à l’innovation et traitant de différents secteurs : automobile, médical, aérospatial… Dans ce document d’une trentaine de pages, riche en informations et en analyses, c’est le monde de la robotique qui est passé au peigne fin. Sa lecture est clairement un incontournable pour tous les professionnels de l’industrie et les passionnés de technologie.

Un rapport fruit d’une collaboration avec des experts renommés

Guide sur la robotique industrielle en 2022.

La robotique, autrefois cantonnée aux chaînes de montage des usines, est en perpétuelle évolution. Avec l’émergence de la robotique souple, des applications diversifiées et des innovations technologiques, le paysage industriel est en pleine mutation. Le rapport de Protolabs offre un éclairage précis sur ces évolutions, en s’appuyant sur des données chiffrées, des analyses pointues et des perspectives d’avenir. 

Ce rapport est le fruit d’une collaboration avec :

  • Per Sjöborg : animateur de « Robots in Depth », une émission vidéo qui interviewe les grands noms de la robotique. Il est également le fondateur d’Aptomica, une société spécialisée dans la robotique modulaire.
  • Laura Tripaldi : écrivaine freelance experte en science des matières et en nanotechnologie. Laura a une solide formation en chimie inorganique et a récemment obtenu son PHD en science des matières et de la nanotechnologie à l’université de Milan Bicocca.
  • Lydia Husser : rédactrice de manuels techniques pour le secteur de la robotique. Elle est également écrivaine freelance avec une passion pour les sciences innovantes et la technologie. Lydia est diplômée en informatique avec une spécialisation en technologie électronique.
  • Shreyasta Samal : fondatrice du i4Robotics Innovation Lab.

Ces contributeurs apportent une expertise et une vision unique, faisant de ce rapport une ressource incontournable pour tous ceux qui s’intéressent à l’avenir de la robotique.

De nombreux points saillants à creuser et exploiter 

Robotique souple 

Contrairement à la robotique traditionnelle basée sur des matières rigides comme l’acier et l’aluminium, la robotique souple se concentre sur l’utilisation de matières intelligentes, déformables et flexibles. L’une des principales classes de matières robotiques souples est celle des élastomères, qui englobe le caoutchouc naturel et synthétique, ainsi que des silicones comme le polydiméthylsiloxane (PDMS). Ces élastomères sont mécaniquement conformes et peuvent reprendre leur forme même après une déformation significative. Un exemple marquant, présenté dans le pdf de 30 pages, est l’« Octobot », le premier robot souple entièrement autonome conçu en 2016, qui utilise une logique microfluidique activée par une réaction chimique dégageant un gaz.

Applications diversifiées 

La robotique, autrefois cantonnée aux usines, s’invite désormais dans des domaines variés et inattendus. Le rapport détaille comment elle s’étend à des applications telles que la chirurgie augmentée, l’assistance aux soins gériatriques, la direction d’opérations de sauvetage et la surveillance des voies navigables. Par exemple, le rapport mentionne le « Stretch Robot » de la société Hello Robot, conçu spécifiquement pour les chercheurs travaillant sur des projets robotiques destinés aux soins. Ce robot, grâce à sa conception minimaliste, est capable d’effectuer une grande variété de tâches de manière simple et intuitive. De plus, le rapport évoque des innovations telles que les solutions informatiques pour drones inspirées du cerveau des insectes, utilisées pour des tâches telles que l’évitement des obstacles, le ciblage des objets, le contrôle de l’altitude et l’atterrissage. Ces avancées illustrent la diversité croissante des applications robotiques et les perspectives prometteuses qu’elles offrent pour l’avenir.

Innovations technologiques 

Le rapport met en avant l’émergence de matières intelligentes en robotique souple. Ces matières peuvent changer de forme en réponse à divers stimuli, tels que les champs électriques, la température, la lumière et le pH. Les polymères électromécaniquement actifs (EAP) et les polymères à mémoire de forme sont des exemples de ces innovations. Ces avancées technologiques ouvrent la voie à une nouvelle génération de robots souples, bioinspirés et écoresponsables.

Crédits photo :

  • image4: DR
  • image3: Harvard, Wyss Institute

Contenu sponsorisé

Un homme utilisant une machine de soudage avec facilité et satisfaction.

La facilité d’utilisation, un facteur essentiel de la satisfaction des soudeurs !

Les générateurs de soudage sont des outils essentiels pour de nombreuses applications industrielles et pour la performance globale de l’industrie.

Articles liés

Inscription à notre newsletter

.

Derniers articles